Haïti : le passage de l’ouragan a aggravé l’épidémie de Choléra

L’ouragan Tomas a causé en Haïti la mort de 21 personnes, détruits un peu plus d’un millier de maisons et endommagées plus de 5.300 logements laissant 6.610 personnes sans-abris, a indiqué mardi le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Etant donné qu’on prévoyait environ 100.000 familles affectées, la réponse a été moins grande qu’anticipée par le gouvernement, l’ONU et les organisations humanitaires », a souligné OCHA par communiqué de presse.

La protection civile haïtienne reste toutefois toujours en état d’alerte en raison de prévisions de fortes pluies. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a commencé à effectuer l’évaluation des dommages causés par l’ouragan Tomas sur les terres agricoles particulièrement touchées dans les départements du Centre, du Nord-ouest, du Nord et de Nippes.

Selon OCHA, les mouvements de populations dus à l’ouragan et qui s’ajoutent à l’épidémie de choléra récemment apparue en Haïti nécessitent aussi une attention particulière dans le domaine de l’eau, l’assainissement et la promotion des pratiques d’hygiène de base.

D’après le dernier bilan du ministère haïtien de la santé, l’épidémie de choléra a fait 544 morts et 8.138 personnes hospitalisées dans les départements de l’Ouest, du Nord-ouest, du Nord, du Centre et d’Artibonite. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en place avec les autorités sanitaires haïtiennes 14 centres de traitements du choléra dans les zones les plus affectées par l’épidémie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.