les femmes au coeur des processus de paix

A l’occasion du dixième anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité, qui confère aux femmes un rôle décisif dans la consolidation de la paix, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a réitéré la nécessité d’impliquer davantage les femmes dans les processus de paix.

« En ce dixième anniversaire de la résolution 1325, même si nous reconnaissons qu’il y a encore du travail, reconnaissons aussi que nous sommes allés de l’avant », a déclaré jeudi le Secrétaire général de l’ONU lors d’un discours prononcé au siège de l;ONU à New York.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté quatre résolutions sur la question des femmes, de la paix et de la sécurité. La résolution 1899 (2009) est la plus récente. On en trouve les fondements dans la résolution 1325 (2000), qui préconise « la participation des femmes sur un pied d’égalité au maintien et à la promotion de la paix et de la sécurité et l’intégration d’une démarche sexo-spécifique dans la prévention des conflits, les négociations de paix, les opérations de maintien de la paix, l’aide humanitaire et la reconstruction après les conflits ». Les résolutions 1820 (2008) et 1888 (2009) portent essentiellement sur la prévention et la répression de la violence sexuelle en période de conflit.

« La place des femmes dans l’architecture de la paix et la sécurité a été renforcée par la nomination de neuf femmes Représentantes spéciales ou Représentantes spéciales adjointes. L’ONU a développé des instruments pour mettre en oeuvre la résolution 1325. Une série d’indicateurs ont été présentés au Conseil de sécurité cette année. A ce jour 22 pays ont adopté un Plan national sur les femmes, la paix et la sécurité », a ajouté Ban Ki-moon en saluant le travail de sa Représentante spéciale sur les violences sexuelles dans les conflits, Margot Wallström.

Le Secrétaire général a également rappelé que la création cette année de l’ONU Femmes, la nouvelle entité de l’ONU pour l’équité des genres et l’;autonomisation des femmes, était une étape importante.

« Je suis profondément engagé dans ces objectifs pour garantir que le système de l’ONU réponde mieux aux besoins des femmes », a souligné le Chef de l’ONU.

« La commémoration de l’anniversaire de la résolution 1325 est notre chance pour dire, haut et fort : ‘les femmes comptent pour la paix’ », a-t-il ajouté, et de conclure : « Nous nous sommes engagés à vous soutenir. Nous sommes aujourd’hui responsables devant vous. Les femmes comptent pour la paix. Vous comptez pour la paix ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.