Clap de fin pour les squatteurs de la Place des Vosges

placevosgesDepuis plus d’un an des squatteurs occupaient les appartements d’un hôtel particulier Place des Vosges à Paris. Vendredi la justice a tranché, ils vont devoir partir.

La propriétaire de l’hôtel particulier aura eu gain de cause. Béatrice Cottin, 88 ans, avait refusé toute médiation, vendredi matin la justice a tranché en sa faveur. Les squatteurs qui occupaient son hôtel vont devoir partir. Il s’agit d’étudiants et de travailleurs regroupés dans le collectif « Jeudi Noir », qui vivaient dans la précarité, ils y habitaient depuis un an. Avant la décision de la cour le collectif se disait confiant mais à la tombée du verdict, il est sous le choc.

Ce bâtiment acheté par sa propriétaire en 1963 était inoccupé depuis 1966 soit depuis 41 ans. En janvier, le tribunal d’instance du Ve arrondissement avait ordonné l’expulsion des squatteurs et un versement de 12.000 euros à Béatrice Cottin, pour l’occupation des mois de novembre 2009 à janvier 2010, plus 25.000 euros par mois à partir du 25 janvier 2010. Les squatteurs avaient alors fait appel, cette fois ils devront partir.

Le collectif se battra jusqu’au bout, « on a crée un lieu de vie, respecté et entretenu les locaux » on rappelé les occupants. . Pour le collectif c’est « un vrai scandale alors la capitale manque cruellement de logement » a-t-il ajouté.

Photo Toulouse7.com : la place des Vosges à Paris vue depuis le ciel via Google Maps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.