Audrey Pulvar répond à Jean Paul Guerlain

Le 15 octobre sur le plateau du 13h de France2, le parfumeur Jean-Paul Guerlain tenait des propos à caractères racistes sur les noirs. Depuis la vidéo a fait le tour du web et ne laisse pas indifférent.
« Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin…». Ce sont les mots du triste dérapage de Jean-Paul Guerlain. En quelques minutes la vidéo a été reprise sur différents sites web et réseaux sociaux. Les internautes ne sont pas fait prier, on pouvait lire sur Twitter «M. Guerlain et ses relents de racisme colonial», ou encore «les effluves nauséabondes de M. Guerlain».
« Et bien le Nègre il t’emmerde »
De nombreuses associations ont aussi réagi à ce dérapage médiatique, le collectif Alliance Noire Citoyenne (ANC) a occupé le 18 octobre le magasin Guerlain des Champs Elysées et arborait des tee-shirts mentionnés «brigade anti-négrophobie» pour protester contre le silence de France2.
Un peu plus tôt dans la matinée c’est la journaliste Audrey Pulvar qui a tenu à répondre sèchement à Jean-Paul Guerlain dans son édito sur France inter. Un édito où elle affirme qu’elle ne portera plus la moindre fragrance Guerlain, elle lui dédie quelques lignes d’Aimé Césaire grand penseur de la « Négritude », un édito qui s’achève par « et bien le nègre il t’emmerde ».
Depuis le CSA a adressé une mise en demeure à France 2. Le parfumeur quant à lui dans un communiqué envoyé à l’AFP a présenté ses excuses «Je présente mes excuses à tous ceux qui ont pu être blessés par les propos choquants que j’ai tenus». Le parfumeur n’est plus employé de la marque qui porte son nom ni même actionnaire, il s’est aussi excusé d’avoir porté atteinte à l’image de la marque. Il est dommage qu’au XXIème siècle de grands hommes puissent encore tenir ce genre de propos.

Vidéo LeFlorentin/Youtube/Toulouse7.com “Nègre je suis, nègre je resterai”: c’est le titre d’une lettre ouverte qu’Audrey Pulvar, journaliste de la matinale de France Inter, adresse à Jean-Paul Guerlain. Sur le site de son émission, elle revient sur la malheureuse phrase du parfumeur, prononcée vendredi 15 octobre, dans le 13h de France 2 : “J’ai travaillé comme un nègre, je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin…”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.