Aujourd’hui je me lave les mains

Pour la troisième Journée mondiale du lavage des mains, plus de 200 millions d’écoliers, de parents, d’enseignants, de célébrités et de responsables gouvernementaux se sont savonnés les mains aux quatre coins du globe pour rappeler que ce geste peut sauver des millions de vies.

eau et savon

Les partenaires de cette Journée encouragent cette modification du comportement non seulement en organisant des activités dans plus de 80 pays pour sensibiliser les populations aux bienfaits d’une telle pratique, mais aussi en s’assurant que les écoles et les communautés bénéficient de l’appui dont elles ont besoin pour en faire une habitude routinière. C’est pour cela que le Partenariat public-privé pour le lavage des mains au savon (PPPLM) propose de nouveaux outils qui aideront les pays en développement à en faire non plus un geste quotidien distrait mais une habitude positive.

Chaque année, les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires aiguës provoquent la mort de plus de 3,5 millions d’enfants de moins de cinq ans. Se laver les mains à l’eau et au savon, surtout à des moments critiques – après avoir été aux toilettes ou avant de toucher à la nourriture – aide à réduire de plus de 40% l’incidence des maladies diarrhéiques. Et pourtant, ce geste simple n’est pas fait d’office.
La Journée mondiale du lavage des mains met en lumière l’importance du lavage des mains à l’eau et au savon, l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les plus économiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.