Les fins de manifestations restent calmes à Toulouse

crsPas d’affrontements, pas de violences, pas de bagarres. Les fins de manifestations toulousaines restent calme. Samedi matin malgré un face à face entre radicaux et CRS place Wilson, allées Jean Jaurès, la fin de manifestation s’est dispersée dans le calme.

A l’arrivée de la manifestation, la préfecture n’avait pas mis en place de services de police trop ostensible. Seule la rue gabriel Péri qui accueille le siège de l’UMP était fermée à la circulation des piétons et des véhicules. Plusieurs camions de CRS en bouclait l’accès. Quelques policiers en civils, baskets au pied et tonfa dissimulée sous le manteau surveillaient les radicaux qui avaient décidé d’une nouvelle Assemblée général populaire. Au total entre 100 et 200 personnes.

La manifestation était terminée depuis plus d’un heure et demi lorsque les CRS ont fait leur apparition pour encercler le groupe “des enragés” qui continuaient à bloquer la circulation routière entre place Wilson et allées Jean Jaurès. Des noms d’oiseau et des revendications ont bien fusé ça et là mais forces de l’ordre et “radicaux” ont rapidement rebroussé chemin. Vers 14heures, la circulation était redevenue normale dans le centre ville de Toulouse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.