le rapport Attali préconise d’amplifier la rigueur

Le Président de la République a reçu le 15 octobre 2010, le journaliste économiste et ancien sherpa de François Mitterrand, Jacques Attali Président de la Commission pour la libération de la croissance française. L’éditorialiste du magazine L’Express lui a remis le deuxième rapport de la Commission « Une ambition pour 10 ans ».

Selon l’Elysée “Le rapport identifie deux urgences – le désendettement et l’emploi — et deux chantiers de long terme — l’éducation de la maternelle à l’Université et la question des ressources rares” avec une méthode soulignée par la presse et critiquée par l’opposition : une baisse vertigineuse des dépenses publiques.

Plusieurs des 25 propositions “pour améliorer la situation économique française” ont été révélées par le journal les Echos.
– mettre sous conditions de ressources les allocations familiales,
– gels de prestations sociales
– création d’une “TVA sociale”
– gel des rémunération des fonctionnaires jusqu’en 2013
– non remplacement d’un fonctionnaire partant en retraite sur deux aux collectivités locales et à la Sécurité sociale.
– nouveaux déremboursements de médicaments et la prise en charge d’une partie des coûts des affections de longue durée par certains malades

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.