Continental Midi Pyrénées : échec des premières négociations

continentalUne réunion de médiation sur la situation économique et sociale du Groupe Continental Automotive SAS s’est tenue au Conseil Economique, Social et Environnemental Régional le jeudi 14 Octobre de 18h à 21h avec les représentants des cinq confédérations syndicales présentes à Continental, la CGT, CFDT, FO, CFE/CGC et CFTC, accompagnés de trois responsables syndicaux régionaux. Le président et le directeur des ressources humaines de l’entreprise, les représentants de l’Etat (DIRECCTE et Pôle Emploi) étaient présents à ce premier tour de table.

Nommé médiateur par le préfet, Jean Louis Chauzy, président du Conseil économique et social régional a tenu à rappeler “le contexte économique et social difficile que connaît notre pays, la désindustrialisation de la France depuis près de 30 ans. En 2009, notre pays a perdu 250 000 emplois industriels, et le comparatif des échanges extérieurs avec l’Allemagne est accablant pour la France”.

Selon le communiqué du médiateur “des points d’accord et de désaccord ont pu s’exprimer”. Chauzy a par ailleurs “demandé que le mauvais climat qui voit le jour sur les sites cesse car il causerait un préjudice durable aux salariés et à l’entreprise”.

Toujours selon Chauzy “Deux syndicats la CGT et la CFDT ont fait valoir leur opposition à l’accord qui de fait devient inapplicable. Après une interruption de séance, j’ai rappelé le danger d’une situation où les partenaires sociaux seraient dans l’incapacité de retrouver par la discussion les bases d’un accord”.

Pour le médiateur “La question des investissements en faveur des sites industriels que fera le Groupe Continental est donc déterminante pour l’avenir des usines de Foix-Boussens et Toulouse, 2 500 emplois industriels qui avec les emplois induits concernent plus de 7 000 emplois (1 emploi dans l’industrie génère deux emplois dans les services)”.

Une nouvelle réunion de travail pourrait avoir lieu ce lundi 18 Octobre à la Préfecture en présence du préfet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.