Des Racines et des Ailes rend un hommage convenu à Toulouse

toulouseDans un document intitulé « Au file de la Garonne », le célèbre magazine de France3 « Des racines et des ailes » faisait un petit clin d’œil mercredi 13 octobre à la ville de Toulouse.
Pour cette émission qui revisitait la Garonne et son Estuaire, le présentateur Louis Laforge a installé son plateau sur trois lieux emblématique de la ville, la place du Capitole, les quais de la Garonne et enfin sur un bateau naviguant sur le fleuve.

Les téléspectateurs ont pu découvrir Toulouse sur un autre angle, culturel et charmant, avec ses briques rouges qui lui ont valu le nom de ville rose. De la place du Capitole, l’histoire des capitouls qui ont grandement contribué à l’essor de la ville. Une visite dans la célèbre église de Saint-Sernin où reposent les reliques de Saint-Saturnin premier évêque de la cité occitane, c’est un voyage en plein cœur du Midi. Le Pont Neuf, le plus ancien 230 mètres de long et presque un siècle de construction, une véritable merveille. L’hôpital de La Grave avec ses cours en carré et encore d’autres lieux, Toulouse est un chef-d’œuvre architectural.

Un pays ouvert sur le monde, entre Pyrénées et méditerranée, où se mélange différentes cultures. Pendant la dictature de Franco des milliers d’espagnols quittent l’Espagne, beaucoup trouveront refuge à Toulouse et ne repartiront plus. La pratique du flamenco dans la ville marque ce brassage culturel.
La culture du rugby est aussi un des points fort de Toulouse, le club phare le Stade Toulousain est quatre fois champion d’Europe. Tout le monde se souviendra des images de liesse et d’une marée humaine « rouge et noir » place du Capitole quand le Stade remporte le trophée contre Biarritz le 22 mai dernier. Les premiers films du Stade remontent à 1920 et ils sont conservés à la médiathèque, deuxième plus grande de France avec près de 30.000 films en réserve, un véritable joyau.
Mais ce document exceptionnel ne pouvait pas être entrevu sans l’histoire de l’aéronautique. Toulouse et sa Caravelle, Toulouse et son Concorde, Toulouse et son désormais Airbus A380, une fierté pour la ville rose qui démontre là sa puissance industrielle.
Les jeunes générations ont pu découvrir l’or bleu de Toulouse, le Pastel. De la culture de la plante au savoir faire, teinture, couleurs, en passant par les fameuses boules de cocagnes ou encore des expressions comme « broyer du noir » qui proviennent de cette époque glorieuse.
Une ballade toulousaine qui s’est achevée avec une belle chanson d’un fils du pays Claude Nougaro, « Toulouse » composé en 1967, dans laquelle il rend de bien belle manière hommage à sa ville natale. Un document d’exception dont vous pouvez revoir quelques extraits sur le site de France3.

Photo Toulouse7.com : affiche du Grand Fenetra Toulouse 1983 (extrait)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.