Chili : fin du calvaire pour les mineurs.

L’opération qui consiste à sortir les 33 mineurs les a débuté mercredi 13 octobre en matinée 00h10 heure locale, 05h10 heure de Paris.
Les 33 mineurs chiliens bloqués à 600 mètres de profondeur dans une mine de San José dans le nord du pays vont pouvoir retrouver leurs familles.

Il leur aura fallu attendre un peu plus de deux mois pour revoir la lumière du jour. Ce sont des explosions de joies aux abords de la mine qui ont accompagné la sortie du premier mineur puis une heure plus tard le second. Il faudra une heure environ pour sortir chaque mineur à l’aide d’une nacelle métallique qui ne mesure que 53 cm de diamètre. Après avoir retrouvé leurs familles respectives, ils seront directement conduits à l’hôpital pour des examens médicaux. Après 68 jours d’enferment dans une mine avec tous les risques que cela représente, leur santé est une priorité.
Cette délivrance est celle de tout un peuple qui s’est mobilisé et prit d’affection pour ses mineurs. A l’heure actuelle neuf mineurs sont déjà libérés, espérons pour les autres que l’opération se passe aussi bien.

Vidéo : Youtube/BFM TV/TOULOUSE7.com Un premier mineur, Florencio Avalos a été remonté sain et sauf à la surface d’une mine du Chili mercredi à 3h10, heure de Paris, après 68 jours bloqué au fond de la mine. Il a ensuite été immédiatement dirigé vers un hôpital de campagne. On le voit fatigué portant lunettes noires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.