Mobilisation historique à Toulouse avec plus de 140 000 manifestants

12 octobreUne vague humaine a déferlé ce matin à Toulouse pour dire non à la réforme des retraites portée par Eric Woerth. Un cortège d’une ampleur historique en ce 12 octobre 2010. Pour la 4e manifestation de la rentrée, les syndicats ont fait le plein et même plus. Avec une estimation portée à 140 000 manifestants. Pour 115 000 pour la précédente manifestation. Et de fait, jeunes, moins jeunes, salariés du privé, salariés du public étaient manifestement plus nombreux à défiler entre Saint Cyprien et allées Jean jaurès.

En début du cortège, l’intersyndicale CGT-CFDT-FO-UNSA-CFTC-FSU-Solidaires  unie autour d’une position commune : “la retraite à 60 ans à taux plein”. Ensuite, les sarko waterloobataillons de plus en plus nombreux de syndicalistes. Par secteur d’activité tout d’abord : métallurgie, transports, énergie, éducation, hôpital, postes … par entreprises  ensuite, Airbus, Latécoère, Milan Presse, Renault,  un défilé continu, compact, bon enfant mais déterminé. Les Molex étaient là eux aussi. Tout comme les “Conti Toulouse”.

Sans surprise,  sous les banderoles et les drapeaux CGT, CFDT ou FO des manifestants par milliers, puis en fin de cortège, les partis de gauche, eux aussi unis sous une banderole commune pour l’occasion. Les militants socialistes avec les communistes, les Verts avec les NPA : tous unis contre la politique du gouvernement Sarkozy.

Les jeunes étaient eux aussi plus nombreux. Dans le défilé avec leurs aînés mais aussi ensembles en fin de cortège. Plusieurs milliers de lycéens, d”étudiants réunis en nombre pour la première fois. Parmi les lycéens et les étudiants, un grand nombre avait prévu des banderoles ou des affiches pour exprimer leur opposition à une réforme jugée là aussi injuste et surtout dangereuse pour l’emploi.

A noter qu’à Toulouse l’intersyndicale de la Haute-Garonne ont appelé à une nouvelle journée de grève et de manifestation le jeudi 14 octobre

__________________________________

Pari gagné pour les syndicats

Malgré la posture jusque boutiste du gouvernement et un Parlement appelé à voter au pas de charge les manifestants ne faiblissent pas. Au contraire. Soutenus par une opinion publique désormais largement acquise aux opposants de la réforme, l’intersyndicale réussit à mobiliser une fois de plus en masse. Tournant dans la contestation, les jeunes, lycéens et étudiants rejoignent désormais le mouvement.

Photo CC Toulouse7.com : manifestation du 12 octobre 2010 à >Toulouse, la tête du cortège avec l’intersyndicale “oui à la retraite à 60 ans à taux plein”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.