Nicolas Sarkozy en visite chez le Pape.

Papa_BenedettoC’est le troisième entretien entre le souverain pontif et le chef d’Etat français. Nicolas Sarkozy s’est rendu vendredi matin au Vatican afin de tenter de rassurer la communauté et l’électorat catholique mécontents de l’expulsion des Roms cet été.

opération séduction

Les mesures prises à l’encontre des Roms avaient suscité l’émoi du Vatican et des cathos de France. L’objectif de cette visite est donc de redorer le blason quelque peu terni par la politique sécuritaire du président de la République. C’est donc une opération séduction que tentera le chef de l’Etat français pour reconquérir l’électorat catholique de droite qui l’avait massivement soutenu en 2007.

Notons que ce rendez-vous s’est fait à la demande de Nicolas Sarkozy. La demande d’audience été adressée au pape il y a une quinzaine de jours, indique l’Elysée au Progrès. Cette audience est-elle centrée sur l’expulsion des Roms ? Non, pas spécialement, indique Franck Louvrier conseiller en communication du président. Il est important de rencontrer le Saint Père et d’évoquer des sujets internationaux avec lui avant le G20 poursuit-il dans les colonnes du Progrès.

Jean-Christophe Cambadélis secrétaire national du PS, chargé des questions internationales a confié au journal La Croix, qu’il voit ici une manœuvre politique. « Que le président de la République rencontre le pape, je ne vois rien à y redire. En revanche, il y a beaucoup à dire sur les motivations d’une visite vouée à la reconquête d’une partie de l’électorat ». Pour lui Nicolas Sarkozy est en campagne pour la prochaine élection présidentielle.

Photo CC Flickr – Toulouse7.com le pape Benoit XVI le 7 juin 2006

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.