Côte d’Ivoire : déploiement de 500 nouveaux casques bleus avant les élections

casque bleuA trois semaines de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, des Casques bleus supplémentaires ont commencé à arriver au sein de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) qui a également débuté jeudi la distribution de cartes d’électeurs.

la perspective du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre

« Dans le cadre du processus électoral, 150 militaires sénégalais sont attendus ce jeudi 7 octobre en Côte d’Ivoire en vue du renforcement des effectifs de l’ONUCI dans le cadre du processus électoral », a déclaré le porte-parole de l’ONUCI, Hamadoun Touré, lors d’une conférence de presse à Yamoussoukro, la capitale ivoirienne.

Le 29 septembre dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a formellement autorisé le déploiement immédiat de 500 Casques bleus supplémentaires en Côte d’Ivoire pour une durée maximum de six mois, dans la perspective du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre.
La résolution adoptée par le Conseil autorise « une augmentation provisoire des effectifs militaires et de police autorisés de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) de 8.650 à 9.150 hommes. »

cartes d’électeur et cartes d’identité

« Le 12 octobre, nous recevrons 150 éléments togolais. Il y aura donc 300 Casques bleus. Ensuite, nous recevrons des Forces de police constituées qui viendront, elles également, dans le cadre de cet appui pour aider le Centre de commandement intégré (CCI) à organiser la sécurisation du processus électoral, particulièrement la sécurisation du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre », a ajouté le porte-parole de l’ONUCI.

Le Représentant spécial de l’ONU pour la Côte d’Ivoire, Choi Young-Jin, a rencontré, mercredi, le Premier ministre ivoirien, Guillaume Soro, « pour évoquer la situation des préparatifs de la présidentielle et réitérer la disponibilité de l’ONUCI à continuer de fournir son appui logistique en vue de faciliter le transport et la distribution du matériel électoral », a expliqué Hamadoun Touré.

L’ONUCI devait assurer jeudi la distribution des cartes d’électeur et des cartes d’dentité dans le district d’Abidjan. Les Casque bleus prévoient d’acheminer vendredi, d’Abidjan à Bouaké, les cartes d’électeur et les cartes d’identité.

« La mission est également prête à déployer, dès demain, à partir des bases d’Abidjan et de Yamoussoukro, le matériel lourd, à savoir les urnes, les isoloirs et les autres accessoires électoraux » a indiqué le porte parole de l’ONUCI.

Une rencontre avec les observateurs internationaux des élections aura lieu les 12 et 13 octobre prochains au siège de l’ONUCI à Sebroko. « La rencontre sera ouverte au corps diplomatique et à d’autres partenaires pour leur permettre d’avoir une vue d’ensemble de l’appui de la mission au processus électoral. Quant aux observateurs internationaux, ce sera l’occasion pour eux d’apprendre ce qui est attendu d’eux dans le cadre du vote », a conclu M. Touré.

Divisée en deux parties depuis 2002 à la suite d’une guerre civile qui a opposé les forces gouvernementales aux rebelles du nord du pays, la Côte d’Ivoire est censée organiser des élections nationales depuis 2005.

Photo CC Mikhail Evstafiev – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.