Quand Tapie négociait avec Le Pen

Bernard-TapieL’un nie l’information, l’autre la confirme ce matin dans le journal LeParisien. Les faits, selon le livre “Le Testament du diable” du journaliste Azzeddine Ahmed-Chaouch remonteraient aux élections législatives de 1993. Bernard Tapie alors candidat dans la circonscription de Gardanne dans le département des Bouches du Rohne, aurait alors sollicité le leader du Front National pour que celui ci maintienne la candidature de son candidat et oblige la droite à une triangulaire favorable à Bernard Tapie.

Le Pen confirme cette information “C’est vrai, Bernard Tapie est venu chez moi à Montretout, en mars 1993, pendant les législatives, pour discuter de l’entre-deux-tours qui se tenait dans la circonscription de Gardanne (Bouches-du-Rhône), où il était candidat”. Mais pour l’ancien candidat à l’élection présidentielle, le Front National avait d’ores et déjà décidé de maintenir tous ses candidats qualifiés pour le second tour des élections législatives.

Il est à noter que Bernard Tapie avait été condamnépour « injure » en 1992, Bernard Tapie ayant traité Jean-Marie Le Pen de « salaud » lors d’un meeting électoral.

Photo : CC 2010_Bernard_Tapie_Salon_des_entrepreneurs.JPG: Eurobas – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.