Pour Luc Chatel “il faut améliorer la formation des enseignants”

martinelPas de labsus mais un début de réponse quelque peu raté de la part du Ministre de l’éducation Luc Chatel lors des traditionnelles questions au gouvernement du mercredi 6 octobre. En réponse à une question de la députée socialiste de Toulouse Martine Martinel qui l’interrogeait sur “la situation des 14 000 jeunes enseignants qui depuis la rentrée 2010 ont été affectés sur des postes à plein temps sans véritable formation” Luc Chatel a provoqué le brouhaha au sein de l’hémicycle.

Alors que Martinel soulignait que  “Tous les professionnels de l’école reconnus, du Haut Conseil de l’Education à l’Inspection Générale de l’Education, ont très récemment pointé les dangers de cette réforme”. Luc Chatel après son mal dit a tenu a défendre sa réforme. Le ministre a ainsi précisé les deux volets formations des enseignants du gouvernement. D’un côté un recrutement “aligné sur les standards européens” au niveau bac plus 5 et de l’autre, un droit à la formation de 20 heures par an les 6 premières années d’enseignement.

Alors que la députée toulousaine estimait que cette réforme relevait “d’une logique budgétaire” et pénaliserait enseignants et élèves, Chatel a quant à lui  rappelé que les nouveaux enseignants bénéficiaient d’un tutorat et de 3 jours d’accueil dans leurs académies.

Photo : Martine Martinel à l’Assemblée nationale, 6 octobre 2010, capture d’écran France 3 – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.