Jérome Kerviel, l’homme qui devait 5 milliards

C’est un record pour des dommages et intérêts évalués sur la base des articles 1381 et suivants du Code civil français. Une personne physique, Jérôme Kerviel s’est vu notifier ce mardi matin le jugement du Tribunal Correctionnel de Paris avec à la clé une somme record pour l’action civile : rembourser les 4,9 milliards d’euros au titre des dommages-intérêts soit l’intégralité des pertes déplorées par la Société Générale, son ancien employeur !

Comme le souligne le journal Leparisien : “Soit 16 600 ans pour rembourser la somme, avec son salaire actuel de consultant informatique, qui s’élève à 2 500 euros environ par mois”.

Un jugement très sévère qui sur un plan pénal condamne l’ancien trader à une peine de cinq ans de prison, dont trois années ferme. Kerviel est reconnu coupable des trois délits dont il était accusé : abus de confiance, introduction frauduleuse de données dans un système informatique, et faux et usage de faux.

L’avocat de Jérome Kerviel, Maître Olivier Metzner a aussitôt annoncé que son client allait faire appel. Il y aura donc un deuxième procès Kerviel.

Vidéo : Invité sur le plateau du journal de 20h de France 2, Jérome Kerviel dit que “la banque savait”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.