Le Stade Toulousain surclasse le Racing Métro

ChabalFace au désormais leader du championnat, le Stade Toulousain a joué ce week end un match très tactique. Sur la pelouse du Stade Ernest Wallon pas moins de 13 changements de joueurs. Symbole de cette conception moderne du rugby : les deux internationaux du Racing Métro, Chabal et Nallet n’ont pas débuté cette rencontre au sommet. Laissé en reserve, les deux stars du club parisien ne sont entrès en jeu qu’en deuxième mi temps. Ce coup de bluff de la 50e minute n’a pas déconcentré des toulousains une fois de plus souverains sur leurs terres. De bonne augure pour le retour en coupe d’Europe cette semaine.

Le match : Ce sont les toulousains qui ont pris le match à leur compte. Avec, surprise, un drop goal signé Clément Poitrenaud dès la neuvième minute de jeu. Sur un match de haute intensité, Kelleher enfonce le clou par  un essai dès la demi heure de jeu. Mais les toulousains commettent trop de fautes et les buteurs parisiens marqueront pas moins de 6 pénalités dans le match.  Revigorés par les entrées en jeu de Nallet et Chabal les joueurs du Racing marquent même un essai à la 52e. En vain, les joueurs de Novès gèrent bien le match et finissent pas s’imposer 28 à 23.

Au classement, le Racing marque le point du bonus défensif ce qui permet aux co équipiers de Chabl de prendre la tête du Top 14. Avec un petit point d’avance sur le trio Toulouse-Toulon-Montpellier.

Photo CC Thomas Faivre-Duboz – Flickr – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.