Budget 2011 : les détails de la rigueur

Francois-BaroinLe gouvernement français a présenté mercredi son projet de budget pour 2011. Avec un objectif affiché : ramener le déficit budgétaire de la France de 7.7% actuellement à 6% en 2011. En volume, il s’agit de faire tomber ce déficit de 152 milliards d’euros cette année à 92 milliards l’an prochain en épongeant quelques 60 milliards d’euros. Conséquence, le ministère du budget dirigé par François Baroin a concocté un budget de rigueur avec deux axes : moins de dépenses, plus de recettes. Pour réussir ce pari les économistes de Bercy tablent sur une inflation modérée de 1,5 et une croissance économique de 2% l’an prochain, prévision jugée trop optimiste par nombre d’économistes.

Sur un plan économique, les ménages et les entreprises sont donc invitées à se serrer la ceinture. Voici quelques unes des mesures proposées par le gouvernement :

1- Fin de l’avantage fiscal pour les jeunes mariés

2- Fin du crédit d’impôts sur les intérêts d’emprunts immobiliers.

3- Les réductions d’impôts prévues par le Grenelle de l’environnement sont repoussées sine die

4- Le taux de remboursement des médicaments “à service médical modéré” (contre la fièvre ou les douleurs par exemple) baisse de 35 à 30 %.

5- Le taux de TVA sur les offres triple play télévision, téléphonie et Internet va bondir de 5,5% à 19,6% : les opérateurs ont annoncé que cette hausse serait répercutée sur les factures des particulièrs

Photo CC Jackolan1 – Wikimedia – Toulouse7.com François Baroin en avril 2009

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.