Le Parlement européen vote un embryon de régulation financière

catherine trautmannCe mercredi 22 septembre a été voté au Parlement européen le paquet supervision financière. Ces textes instaurent 3 autorités de supervision et un conseil du Risque Systémique au niveau européen. La création de ces autorités permet de passer de la simple coordination d’autorités nationales, aux intérêts parfois très divergents, à de véritables autorités européennes.

Ainsi, les activités des agences de notation, ayant sous évalué et maquillé les ferments de la crise, seront désormais soumises à un contrôle direct au niveau européen.

“un progrès indéniable” estime le groupe socialiste au Parlement européen qui précise que l’Europe est encore à la traîne des Etats Unis.

La crise financière dépassée mais la crise économique toujours bien présente surtout en terme d’emploi, l’ancienne maire de Strasbourg Catherine Trautmann attend cependant plus de l’Europe en la matière ” ce paquet législatif ne remplace pas l’absence de gouvernement économique. Sans harmonisation fiscale, sans politique industrielle commune, sans propositions fortes en faveur de la croissance et de l’emploi nous ne serons pas en capacité de résister aux attaques des marchés, ni de nous assurer que la richesse produite en Europe est équitablement répartie entre tous les citoyens”.

Photo (c) Toulouse7.com la présidente de la délégation socialiste française au Parlement européen Catherine Trautmann à Toulouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.