Le TFC et Saint Etienne, les deux équipes surprises

rocheteauL’AS Saint Etienne avait terminé la saison dernière à une modeste 17e place. Proche de la relègation. Le Toulouse Football Club avait longtemps navigué dans le ventre mou du championnat pour terminer 14e du classement de ligue 1 saison 2009-2010. Pour ces deux équipes, respectivement, premières ex aequo du classement, cette nouvelle saison marque un réel renouveau voire une véritable résurrection. Et avec des budgets, relativement modeste par rapport aux grosses cylindrés de ligue 1, Marseille, Paris ou Lyon.

l’effet Rocheteau ?

A Saint Etienne, certains évoquent l’effet Rocheteau. Revenu dans le staff de son club de jeunesse -après un passage à Paris et … au TFC-.

Surprise pour ces deux équipes, qui caracolent en tête du foot français et présentent des bilans fulgurants en ce début de saison. 13 points de part et d’autre, pour 4 victoires, 1 nul et 1 défaite. Le Toulouse Football club, n’a pour l’heure chuté que contre l’AS Saint Etienne ! La 7e journée de championnat aura valeur de test pour ces deux équipes. Avec Rennes et Cean en embuscade les deux leaders du championnant re joueront ce week end pour la place de leader. Avec des épreuves, a priori fort différentes.

L’AS Saint Etienne devra être particulièrement solide pour aller défier le voisin Lyon. Sur la pelouse du Stade Gerland, avec un impérieux besoin de points et de résultat pour les joueurs de Claude Puel, Saint Etienne aura la partie difficile. Le Toulouse Football Club aura, a priori, la partie plus facile. A domicile, les co équipiers de Machado -passé un temps à Saint Etienne- affrontent une équipe de Lille qui n’a pas encore trouvé le rythme et occupe une modeste 18e place au classement.

Photo (c) Toulouse7.com capture d’écran “le Rocheteau” de Dominique Rocheteau et Patrice Burchkalter, éditions Jacob Duvernet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.