Martin Malvy se dit “inquiet” pour la filière de l’élevage

filiere elevageDans une lettre adressée à Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Pêche, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a fait part au ministre de ses inquiétudes quant à la situation dans laquelle se trouve la filière de l’élevage.

Après avoir rappelé que « la maîtrise des coûts de l’alimentation du bétail est un des leviers à utiliser, principalement au titre de l’apport en protéines, majoritairement réalisé par des rations de soja importé », Martin Malvy a plaidé pour qu’ « un Plan Protéines ambitieux soit construit à l’échelle européenne ».

Cependant, le président de Région a alerté le ministre sur les annonces récentes de la Commission Européenne autorisant la commercialisation de maïs OGM ou la probable réintroduction de farines de viande dans l’alimentation animale, qui ne sont pas de nature à rassurer les consommateurs.

« La consommation de viande est en baisse régulière depuis plusieurs années. Le consommateur a besoin de signes positifs qui le rassurent. C’est pourquoi la mise en place de mesures favorisant la production locale de protéines est maintenant nécessaire. La Région Midi-Pyrénées va lancer à son échelle un Plan Protéine Régional pour favoriser le lien entre filières végétale et animale en région et trouver les collaborations indispensables entre elles. Mais ses efforts seront sans effet s’il n’existe pas aux niveaux de l’Etat et de l’Europe des signes forts en faveur d’une véritable politique d’indépendance protéique qui, au lieu de remettre en selle les farines animales dont on sait le lien avec l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), explore dans le cadre de la réforme actuelle de la Politique Agricole Commune, la voie d’incitations spécifiques » écrit Martin Malvy.

Photo (c) Alain COLLADANT – Fotolia.com – Tououse7.com : un troupeau de moutons au pied du Viaduc de Millau

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.