Elections en Afghanistan J-1

afghanistanEn visite dans le sud de l’Afghanistan, à Kandahar, le Représentant spécial de l’ONU pour l’Afghanistan, Staffan de Mistura, s’est dit « optimiste » sur le déroulement des élections législatives le 18 septembre prochain.

éviter les fraudes massives

« Les autorités électorales ont tiré les leçons de l’expérience de l’année dernière, en particulier en améliorant les systèmes pour éviter les fraudes massives. Ces élections ne seront pas parfaites, mais je suis optimiste qu’ils vont faire mieux que l’année prochaine », a dit déclaré Staffan de Mistura.

Il a visité jeudi la ville de Kandahar accompagné du chef de la Commission électorale indépendante afin de rencontrer les dirigeants locaux en vue de la tenue des élections législatives samedi prochain.

« Kandahar est une ville importante d’Afghanistan et la population de Kandahar a un rôle vital à jouer dans le renforcement de la démocratie de son pays », a-t-il souligné.

Il a rencontré le Gouverneur de la province de Kandahar, Tooryalai Wesa, et le maire de la ville, Ghulam Haidar Hamedi, ainsi que les chefs traditionnels. Il a exprimé son espoir de voir la population de Kandahar venir voter le 18 septembre prochain.

« J’ai visité Kandahar dans le but d’écouter les inquiétudes de ceux qui étaient impliqués dans l’organisation des élections ainsi que les chefs traditionnels qui guident les communautés », a dit Staffan de Mistura. « L’objectif de ma visite était d’afficher le soutien des Nations Unies aux autorités électorales indépendantes et au peuple d’Afghanistan qui préparent le vote », a-t-il ajouté.

Le Représentant spécial s’est dit par ailleurs inquiet du « faible nombre de femmes au sein du personnel électoral » et a rappelé que la participation des femmes à ces élections était « cruciale ».

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné jeudi l’assassinat de deux membres du personnel électoral et a exprimé ses « plus profondes condoléances » à l’égard des familles et des amis de ceux qui ont perdu leur vie.

La MANUA juge « inacceptable » toute « intimidation et violence contre les membres du personnel des autorités électorales d’Afghanistan ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.