Sarkozy et Barroso : échanges “très violent” sur les expulsions de Roms

sarkozyLa France au ban de l’Europe. Et c’est une dépêche AFP présentée par le journal lefigaro.fr qui l’annonce. “Le président français Nicolas Sarkozy et celui de la Commission européenne José Manuel Barroso ont eu aujourd’hui lors du sommet européen un “échange très violent” au sujet des renvois de Roms, a indiqué aux journalistes le premier ministre bulgare, Boyko Borissov.”

Lundi la commissaire européenne en charge des droits de l’homme avait tapé du poing sur la table en qualifiant la politique du gouvernement f’rançais à l’égard des Roms de “honteuse”. Une procédure devrait rapidement être engagée par la commission devant la Cours de Justice contre la France pour non respect des traités européens. En fin de semaine dernière le Parlement européen, pourtant à majorité proche de l’UMP avait voté une résolution demandant à la France d’arrêter les expulsions de Roms.

Les Nations Unies par la voix de sa secrétaire en charge des droits de l’homme, la presse internationale ont également critiqué la politique menée par Nicolas Sarkozy sur ce point. Un camouflet international mal venu pour la France qui se prépare à prendre la présidence du G20.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.