Affaire Lemonde : Pour Hortefeux “il n’y pas eu d’écoute”

hortefeuxAprès une interruption de séance due aux députés communistes, l’ambiance est rapidement devenue électrique cette après midi dans l’hémicyle pour les traditionnelles questions au gouvernement.

Dans un brouhaha indescriptible et sous les cris de “Mitterrand”  “Mitterrand” Elisabeth Guigou a interrogé mardi le Premier ministre sur la plainte déposée par le journal lemonde pour violation de liberté de la presse et violation du secret des sources. La ministre de la justice de Lionel Jospin a demandé si la procédure légale sur les écoutes administratives avait été suivie pour écouter le journaliste du journal Le Monde en charge du dossier Woerth-Bettencourt. C’est le ministre de l’intérieur et non le Premier ministre qui a répondu à la question.

Pour le ministre de l’intérieur il n’y pas de polémique.  “Il était du devoir de la DCRI de vérifier cette information” a t il précisé avant de rajouter que “le directeur dcri a tranmis au procureur de Paris”, lequel  procureur a ouvert une enquête pour violation du secret de l’instruction.

“Aucune consigne, aucune demande d’écoute téléphonique n’a été formulée et il n’y a eu aucune écoute” a conclu le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.