Continental propose une baisse de salaire contre promesse de maintien de l’emploi

Continental toulouseUne réduction salariale équivalant à 8 % en échange de l’assurance de pérenniser l’emploi sur le site jusqu’en 2015 : voilà l’offre proposée par voie de référendum aux salariés de Continental Toulouse.

Une offre qualifiée de “mascarade dangereuse” pour la section CGT de Continental Toulouse qui rappelle que la société réalise des bénéfices. “2009 : 38M€ ; 2010 : entre 50 et 60M€” précise le tract du syndicat qui a refusé de s’associer à l’organisation de ce
sondage qui, pour le syndicat “n’a aucune valeur” mais “qui vise à augmenter les profits, en prenant toujours plus aux salariés” et “faire pression sur les syndicats pour obtenir leur signature de l’accord d’entreprise”.

Même son de cloche à la CFDT où l’on grade en mémoire l’usine Continental de Clairoix (Oise) fermée l’année dernière après la signature d’un accord d’augmentation du temps de travail en échange de la préservation de leurs emplois.

Sur le site toulousain, Continental fabrique des systèmes électroniques pour automobiles et propose de garantir la charge de travail sur le site jusqu’en 2015 en contrepartie d’un renoncement à deux jours de RTT, le gel des salaires en 2010 et une baisse de l’intéressement.

Photo (c) Toulouse7.com manifestation des CGT de l’usine Continental Toulouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.