Retraites : Fillon reste droit dans ses bottes

fillonGrande soirée sur les retraites jeudi soir sur France 2 dans l’émission d’Arlette Chabot “à vous de juger”. Au programme : le Premier ministre François Fillon, Ségolène Royal, Bernard Thibault et François Chérèque. 4 invités mais nul débat. Chaque invité est intervenu seul sans interaction avec les autres. Par ailleurs manquaient deux personnages majeurs du dossier : le ministre en charge du dossier Eric Woerth et le conseiller social de l’Elysée véritable moteur de la réforme contestée. Au lendemain d’une journée de mobilisation record contre le dossier et à l’heure où l’Assemblée Nationale débat du projet de loi de réforme chaque acteur du dossier est resté sur ses positions.

François Fillon est resté droit dans ses bottes. Le Premier ministre n’a pas ouvert de nouveau champ de négociation. Malgré la grogne sociale, Fillon reste campé sur les 62 ans et sur un système de financement porté par les seul salariés. “On a été obligé d’avancer la réforme en raison de l’aggravation de la situation économique” a ainsi déclaré l’hôte de Matignon qui a déroulé un discours sans surprise “Dans tous les autres pays européens, le débat est entre 65, 66, 67 voire 68 ans”.

Ségolène Royal au nom du Parti socialiste a fait oeuvre de pédagogie et expliqué la position du parti socialiste sur le dossier : droit à la retraite à 60 ans et mode de financement plus équilibré entre actionnaires et salariés.

Enfin Bernard Thibault pour la CGT et François Chérèque ont d’abord critiqué la méthode de l’émission qui “n’a pas permis de débat” avec le Premier ministre. Forts d’une mobilisation record le 7 septembre, les deux leaders syndicaux ont, une nouvelles fois donné leur position sur le projet de loi de réforme toujours qualifiée “d’injuste et inacceptable”. Les deux syndicalistes ont profité de cette émission pour présenter un contre projet de réforme des retraites et notamment de son financement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.