La fête de l’humanité s’ouvre dans un climat tendu

georges marchaisUn parti communiste victime d’une OPA du parti de Gauche de Jean Luc Mélenchon, un manque de notoriété de son nouveau secrétaire et faiblesses électorales : la fête de l’humanité s’ouvre dans un climat morose pour l’appareil communiste. Mais, paradoxe, dans un climat social tendu pour cause de front syndical contre la réforme des retraites.

Véritable institution, la fête de l’humanité présente à la fois des débats et des concerts. A l’affiche cette année, un plateau de choix avec, notamment, The Prodigy, Raggasonic, Alain Souchon, Madness, Simple Minds et Jacques Dutronc. Un hommage sera rendu à Jean Ferrat décédé cette année.

Fête populaire, l’intégralité des concerts et le pass pour les 3 jours de fête n’est que de 21 euros.

Lieu de reflexion, les débats devraient être riches, avec de nombreux invités politiques et scientifiques.

Photo : Georges Marchais, dernier leader charismatique du Parti Communiste Français

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.