Eric Woerth : la nouvelle polémique

Les nuages noirs s’amoncellent sur la tête du ministre en charge du dossier des retraites. Soupçonné de favoritisme dans l’affaire Bettencourt, épinglé pour loa vente d’un terrain considéré invendable par l’un de ses prédécesseur, le journal Libération révèle ce vendredi que le ministre Eric Woerth serait intervenu pour prononcer un dégrèvement fiscal en faveur du propriétaire d’un casino en ligne.

Selon la presse le ministre du budget Eric Woerth serait intervenu sur demande “d’un de ses amis et mentor politique, Jean-François Mancel, l’ancien secrétaire général du RPR, qui lui aurait demandé de se pencher sur la situation fiscale de Pascal Pessiot, patron de la société française des casinos (SFC)”. Ce dernier avait été condamné pour avoir lancé un site illégal de poker en ligne.

Si Eric Woerth qui s’est dit jeudi “concentré sur le dossier des retraites” a dénié cette intervention, le journal Libération a publié des extraits d’une lettre d’Eric Woerth. Dans ce document, l’ancien ministre du budget et trésorier de l’UMP écrit “Il m’a paru possible de reconsidérer les redressements litigieux”.

A LIRE AUSSI :

> Eric Woerth “concentré” sur le dossier des retraites et au centre de la polémique : le dossier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.