Affaire Woerth-Bettencourt : le siège de l’UMP perquisitionné

eric woerthNouveau rebondissement dans l’enquête sur l’affaire Bettencourt-Woerth. Selon une information du site Paris-Match le siège parisien du parti présidentiel aurait été fait l’objet d’une perquisition de la part de la brigade financière en charge de l’enquête. En cause les liens entre la milliardaire héritière de l’empire L’Oréal et l’ancien trésorier de l’UMP, ancien ministre du budget et actuel ministre en charge de la réforme des retraites Eric Woerth. Plus précisément, les policiers seraient intervenu sur le dossier d’attribution de la Légion d’honneur à Patrice de Maistre, gestionnaire de fortune de la milliardaire.

Selon la presse, l’information a été confirmée par le secrétaire général de l’UMP en personne, Xavier Bertrand. Comme le note le journal lemonde sur sont site internet, c’est la première fois que le parti est directement visé dans l’enquête.

Un nouveau rebondissement qui intervient au plus mauvais moment pour Eric Woerth et Nicolas Sarkozy. Le premier portant devant l’assemblée nationale, le texte, présenté comme le plus important du quinquennat du second. Cette nouvelle opération intervient quelques jours après les révélations selon lesquelles, Eric Woerth avait bien recommandé l’attribution de la légion d’honneur à Patrice de Maistre après avoir soutenu qu’il ne connaissait pas le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.