Tour des chauffe sur les libertés fondamentales

romsUn tour de chauffe dédié à la politique sécuritaire avant la grande journée du mardi 7 consacrée à la question sociale et plus particulièrement à la dénonciation de la réforme des retraites portée par le ministre Eric Woerth. Et la manif de mardi s’annonce particulièrement massive. Samedi, toute la gauche associative, syndicale et politique, les défenseurs des droits de l’homme, des citoyens outrés par les propos présidentiels -et les propos de son ministre de l’intérieur déjà condamné en première instance pour des propos racistes- contre les Roms, tous avaient répondu présent à l’appel de la ligue des droits de l’homme pour dénoncer “la politique du pilori” visant à dénoncer les Roms. Sans distinction aucune, en les expulsant du territoire.

Entre la place du Salin et la place Saint Etienne quelques 5000 personnes ont crié leur mécontentement contre une politique “liberticide” ou “dangereuse”.

Si la hiérarchie de l’Eglise Catholique n’était pas présente, plusieurs associations catholiques étaient présentes dans cette manifestation. Sur le Temple du Salin un extrait de la Bible Lev 19,34 “aimez l’étranger comme vous mêmes. En effet vous aussi vous avez été des étrangers en Egypte“.

Le député maire de Toulouse Pierre Cohen était présent, accompagné de plusieurs conseillers municipaux -PS-PCF-Verts-. L’ancien vice président du Parlement européen, Gérard Onesta a lui aussi tenu à être présent. Tout comme les députés Iborra et Martinel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.