Sarkozy aurait reçu de l’argent de Bettencourt selon Banier

sarkozyC’est l’affaire dans l’affaire. La plus grave parce qu’elle vise le pouvoir. En son sommet. Après le financement officiel de l’UMP et des micros partis des personnalités de l’UMP, un financement direct de la campagne de Nicolas Sarkozy refait surface. C’est le site internet Mediapart -payant- qui révèle jeudi cette information : “Dans l’un des carnets intimes du photographe François-Marie Banier, qui ont été saisis par la police, le protégé de Liliane Bettencourt mentionne une confidence faite par la milliardaire, au printemps 2007. Liliane Bettencourt aurait évoqué devant lui la remise d’argent à Nicolas Sarkozy”.

Proche de la milliardaire, François Marie Banier était jusqu’à la fin de l’été son légataire universel. La source est donc particulièrement fiable. Et ce même si Liliane Bettencourt, entendue par la police, n’a pas pour l’heure confirmé ou non ce don.

Une nouvelle révélation qui tombe mal pour le chef de l’Etat. Empêtré dans une réforme des retraites à haut risque et critiqué par la presse internationale pour ses propos racistes, Nicolas Sarkozy se retrouve une nouvelle fois au centre de l’affaire Woerth Bettencourt.

Feuilleton de l’été, l’affaire Bettencourt est née de l’action judiciaire menée par la fille Bettencourt contre sa mère. Elle s’est ensuite déplacée sur le terrain politique. La proximité d’Eric Woerth, alors ministre du budget et trésorier de l’UMP, avec le gérant de la fortune Bettencourt, de Maistre a déclenché une tempête médiatique. Don contre don ? Soupçons de favoritisme, l’enquête a montré qu’Eric Woerth destinataire de dons de la famille Bettencourt pour son micro parti avait demandé la légion d’honneur pour De Maistre et “fait embaucher” son épouse dans l’entreprise  créee pour optimiser la fortune de Liliane Bettencourt.

A LIRE AUSSI

> l’affaire Bettencourt devient l’affaire Woerth Bettencourt : le feuilleton

Photo licence Creative Commons Sebastian Zwez – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.