Négociations directes Palestine Israël sous l’égide d’Obama

Principal contributeur de l’aide au développement de la Palestine, l’Union européenne est écartée des négociations. Autre membre du quartet absent de ces négociations : la Russie. Portée par l’ONU et initiée par la maison Blanche, la rencontre entre le chef de l’autorité palestinienne et le premier israëlienne n’aura qu’un seul but : rétablir la paix au moyen orient. Ces pourparlers de paix devraient se dérouler à Washington en présence du président égyptien et du roi de Jordanie.

Une mission jugée impossible par de nombreux observateurs qui estiment que la poursuite des colonisations est incompatible avec la création d’un Etat palestinien viable.

Quoiqu’il en soit Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas reviennent à la table des négociations, 1 et demi après la guerre à Gaza et l’opération Plom Durci, 3 mois après l’opération sur la flotille de la paix.

Ces discussions, interviennent après de longues négociations indirectes. La rencontre, très médiatique est une victoire politique pour Barack Obama et Hilary Clinton.

Vidéo : Barack Obama condamne les meurtres de colons israêliens. En Palestine, comme en Israël, les extrémistes s’activent pour plomber les négociations

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.