La député Martinel dénonce une “rentrée sacrifiée”

lyceensMartine Martinel, Députée de la Haute-Garonne, dénonce les conditions de la rentrée scolaire 2010. “Malgré le sourire ravi affiché par Luc Chatel, la rentrée 2010 s’inscrit dans un contexte de crise et d’incertitude particulièrement grave pour l’avenir de l’école” estime l’élue toulousaine.

Pour la député, plusieurs problèmes n’ont pas été réglés. Certains se seraient même aggravés. Conséquence de la politique menée par le gouvernement.

membre du Conseil général de Haute Garonne, Martine Martinel d’égraine une liste à la Prevert des critiques adressées au ministre de l’éducation : “Mécontentement général de la communauté éducative et des parents d’élèves” ; “Une grande première : des nouveaux enseignants sans formation” ; “16 000 postes supprimés : moins d’enseignants, de surveillants, d’agents administratifs, de médecins scolaires….” ; “Remplacement des professeurs absents par des retraités et des étudiants” ; “Scolarisation des moins de 3 ans en chute libre” ; “Réforme du lycée bâclée et carence de manuels de seconde”.

Une série de manquements qui fait dire à la député, un brin cynique, “Mais où donc Monsieur Chatel puise t-il son optimisme quand depuis la petite enfance jusqu’au baccalauréat, il fait le choix de sacrifier l’Ecole ?”

____________________________________

Aide au logement et demi part fiscale : Pierre Izard, Président du Conseil Général de la Haute-Garonne  dénonce une vision “excluviement comptable” de la France :

Les aides au logement étudiant et la demi-part proposée à leurs parents seront donc maintenues suite à la forte contestation suscitée par le projet gouvernemental de les supprimer. C’est évidemment une bonne nouvelle pour leurs bénéficiaires.
Je crois que cette reculade du gouvernement illustre aussi toute l’importance qu’il y a pour nous de continuer à nous mobiliser pour le contraindre à considérer les problèmes des Français autrement qu’à travers la vision exclusivement comptable qu’il nous présente chaque jour pour réformer notre pays.”

> Pourquoi la rentrée 2010 sera agitée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.