A Toulouse aussi les internautes reçoivent des faux mails des Impôts

republiqueVoici le curieux mail qu’une toulousaine a adressé à la rédaction de Toulouse7.com. Avec un sujet alléchant “Notification d’impot – Remboursement”, le mail expédié depuis l’adresse “Republique Francaise ” est arrivé mardi sur sa boite au lettre mail.

Avec en tête officielle et forme très semblable à ce que pourrait être un mail officiel le message signé du “Le Conciliateur fiscal adjoint” annonce “un remboursement d’impôt de € 178,80”. Avec une justification “Après les derniers calculs annuels de l’exercice de votre activité, nous avons déterminé que vous êtes admissible à recevoir un remboursement d’impôt” ! Seul hic, un délai d’action très court et surtout la nécéssité de cliquer sur un lien qui censsé renvoyer sur “un formulaire”. Le lien est désormais bloqué par les moteurs de recherche mais demandait un numéro de carte bancaire.

Une tentative de fraude classique. Plusieurs mails du genre et signés de la CAF avaient ainsi circulé au printemps avec un procédé de captation similaire.

Alerté par ce procédé la direction générale des finances publiques recommande “la plus grande prudence”.

Voici quelques consignes de sécurité simple :
Le phishing ou technique du “hameçonnage” a pour objectif de tromper les internautes afin de leur escroquer des sommes d’argent. Il consiste en l’envoi de messages (courriers électroniques) usurpant l’identité d’administrations ou de grands organismes et demandant à l’internaute de fournir des informations personnelles, notamment un numéro de carte bancaire.

Ces courriers sont des faux. L’administration fiscale n’est pas à l’origine de ces envois. Le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.

Que faire si vous avez reçu un courrier électronique de ce type ?

* Ne répondez pas à ce message
* Ne cliquez pas sur les liens à l’intérieur du message (ils peuvent vous rediriger vers un faux site)
* Supprimez le message de votre boîte aux lettres.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.