Les expulsions de Roms contraires au droit européen ?

roms« Les événements qui se sont produits récemment dans plusieurs pays européens, et tout dernièrement les évacuations de camps roms en France et les expulsions de Roms de France et d’Allemagne, ne sont assurément pas de nature à améliorer la situation de cette minorité vulnérable. Bien au contraire, elles risquent fort d’attiser les sentiments racistes et xénophobes en Europe », a déclaré aujourd’hui Mevlüt Çavuşoğlu, Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

A l’issue d’un débat tenu en juin dernier, l’APCE s’est dite choquée par les graves actes de violence commis récemment contre cette minorité en Europe. « Certains groupes et gouvernements profitent de la crise financière pour capitaliser sur les peurs engendrées par l’assimilation des Roms à des criminels, en choisissant un bouc émissaire qui représente une cible facile, les Roms étant l’un des groupes les plus vulnérables. La Cour européenne des droits de l’homme condamne régulièrement des Etats où les Roms souffrent de maltraitance ou de discrimination », a fait observer le Président, rappelant également que le Protocole n° 4 à la Convention européenne des droits de l’homme interdit les expulsions collectives d’étrangers.

Soulignant qu’en 20 ans le processus d’intégration des Roms n’a pas atteint ses objectifs, le Président de l’APCE a invité instamment les Etats membres à prendre leurs responsabilités en s’appliquant à trouver une solution durable au problème de la situation des Roms. Il a réitéré l’appel de l’APCE en faveur de mesures vigoureuses dans les domaines de l’éducation, de l’emploi, du logement, de la santé et de la participation politique.

Le Président de l’APCE s’est félicité de l’adoption par de nombreux Etats membres de stratégies nationales visant à améliorer la situation et l’intégration des Roms. « Il s’agit d’une mesure positive mais insuffisante. Ces plans d’action doivent bénéficier d’un financement adéquat de longue durée et d’une coordination efficace ; ils doivent aussi être mis en œuvre aux niveaux local et régional. »

La situation des Roms en Europe sera également l’un des thèmes abordés lors de la visite officielle du Président de l’APCE en Roumanie, du 29 août au 1er septembre.

Photo (c) © MLProject – Fotolia.com – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.