Inondations au Pakistan : l’UNESCO envoie une mission scientifique

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a annoncé jeudi l’envoi d’une équipe d’experts scientifiques des inondations au Pakistan dès le 22 août.

cartographier les zones inondables

Cette première mission scientifique contribuera à améliorer les capacités du Pakistan en matière de gestion des inondations, en recourant à l’utilisation d’;mages satellitaires pour cartographier les zones inondables et dresser des plans d’évacuation ; en utilisant des modèles informatiques de pointe pour la prévision des inondations ; en analysant la stabilité des sols et les cas de glissements de terrain pour aider à la prise de décision quant à la réinstallation des déplacés ; et aussi en adaptant les manuels de formation aux situations locales. Les experts mettront aussi en place des activités permettant de repérer les nappes aquifères dans lesquels puiser l’eau potable qui manque cruellement dans les zones inondées.

L’UNESCO agit en étroite concertation avec d’autres agences de l’ONU et avec le gouvernement pakistanais dans le cadre de l’effort massif de sauvetage et de prévention actuellement engagé. Un groupe de travail intersectoriel d’experts basés au siège de l’UNESCO et au bureau d’Islamabad coordonne les activités de l’Organisation. Lors d’une réunion de ce groupe, Irina Bokova a réaffirmé que l’UNESCO se tenait « prête à fournir toute l’assistance possible, dans le cadre des domaines de compétence de l’Organisation ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.