Journée mondiale de l’aide humanitaire

Pour la deuxième année consécutive, l’ONU célèbre jeudi 19 août, la Journée mondiale de l’aide humanitaire, dédiée au travail des responsables humanitaires dans le monde. Sous le thème « Nous sommes des travailleurs humanitaires», cette édition 2010 doit être l’occasion de mieux faire connaître au grand public le travail des milliers d’hommes et de femmes qui sont sur le terrain pour sauver des vies et d’honorer la mémoire de ceux et celles qui sont morts pour cette cause.

se relever etrecommencer sa vie

« Les travailleurs humanitaires aident ceux qui ont tout perdu à se relever et à recommencer leur vie. Ils sont ceux que nous dépêchons sur place pour montrer notre solidarité avec ceux qui souffrent. Ils représentent ce qu’il y a de meilleur dans la nature humaine ». C’est avec ces mots forts que le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, rend hommage au travail des humanitaires, dans un message publié à l’occasion de cette Journée mondiale de l’aide humanitaire 2010.

les endroits les plus périlleux de la planète

Le chef de l’ONU rappelle aussi les dangers auxquels sont exposés les humanitaires. « Souvent, ils s’aventurent dans les endroits les plus périlleux de la planète. Souvent, ils payent le prix fort: harcèlement, intimidation, enlèvement et même meurtre ». Autant de responsabilités, de risques et de dévouement de la part de milliers de travailleurs humanitaires qui amène le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU OCHA) à les qualifier « de héros modernes méconnus », sans lesquels « il n’y aurait pas d’aide humanitaire possible ». L’organe de l’ONU, quotidiennement au contact de ces travailleurs et par conséquent l’acteur central de cette Journée mondiale, leur rend d’ailleurs un vibrant hommage dans une vidéo rassemblant des témoignages venus du monde entier.

Comme en 2009, la Journée mondiale de l’aide humanitaire sera célébrée au travers d’évènements organisés partout sur la planète, mais plus particulièrement à Genève, en Suisse, siège de nombreuses organisations et institutions qui font de la ville la « capitale mondiale de l’aide humanitaire ».

Une « Marche humanitaire » partira ainsi en fin de journée du Palais des Nations, pour traverser la ville et rejoindre un « Village humanitaire » composée d’une douzaine de stands. Le grand public pourra se familiariser avec les différentes étapes de l’intervention humanitaire en temps de crise, rencontrer aussi des responsables de retour du terrain.

A LIRE AUSSI

> Les travailleurs humanitaires ces héros méconnus

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.