3 casques bleus tués en RD du Congo au Nord Kivu

Trois casques bleus indiens de la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (MONUSCO) ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi suite à l’assaut d’une base d’opération à l’;est du pays par un groupe d’hommes armés non-identifié.

« Pendant l’attaque trois Casques bleus sont morts et sept ont été grièvement blessés », a indiqué mercredi le porte-parole de la MONUSCO, Madnodje Mounoubai.

Une soixantaine d’assaillants ont attaqué la base de Kirumba qui se situe à proximité de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

« Nous avons dépêché du personnel sur le terrain afin d’enquêter et connaître exactement qui sont les assaillants et trouver les raisons de cette attaque », a précisé Madnodje Mounoubai.

« Il y a toujours des tensions dans cette zone, mais cette attaque est étrange parce que les casques bleus sont dans cette zone avec pour priorité de protéger les civils. Ils ne sont pas partie au conflit. Ils sont ici pour garantir la paix. Nous ne savons pas exactement quelles sont les raisons derrière cette attaque », a-t-il conclu.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé mercredi sa tristesse et ses sincères condoléances au gouvernement d’Inde et aux familles des victimes. Il a condamné l’assaut et appelle le gouvernement de RDC « à lancer immédiatement une enquête sur l’incident et à garantir que les auteurs soient promptement identifiés et traduits en justice », a fait savoir mercredi son porte-parole.

Ces violences surviennent alors que le 27 mai, le Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé le retrait de 2.000 casques bleus et la modification du mandat de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUC), devenue depuis le 1er juillet la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO).

A LIRE AUSSI

> Le dossier République Démocratique du Congo de Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.