2 chercheurs français reçoivent la médaille Fields

medaillefiledsLe Congrès International des Mathématiques vient de decerner ses prestigieuses  médailles Fields. Véritables Nobels de la discipline, attribués tous les 4 ans. De l’aveu d’un chercheur toulousain en mathématiques ces médailles “ne récompensent pas une carrière, mais sont un encouragement pour des mathématiciens qui ont déjà fait la preuve de leur grand talent”.

Deux des quatre médailles Fields 2010 sont attribuées à Ngô Bao Châu et Cédric Villani, anciens élèves de l’Ecole Normale Supérieure.
Cédric Villani, 36 ans, directeur de l’Institut Henri Poincaré (IHP) à Paris depuis juillet 2009 et professeur à l’Ecole normale supérieure de Lyon, est récompensé pour des travaux portant notamment sur “l’amortissement de Landau”

Ngo Bao Chau, 38 ans, né en 1972 à Hanoi et naturalisé français en 2010, qui enseigne à l’université de Paris-Sud, a reçu la médaille Fields pour sa démonstration, en 2008, du “Lemme fondamental”.
Lui même chercheur en mathématiques le toulousain Bertrand Monthubert, par ailleur secrétaire national du Parti socialiste en charge de la recherche a tenu a féliciter ces deux anciens camarades de l’ENS. Pour l’ancien dirigeant de Sauvons la Recherche : “Les récompenses décernées aujourd’hui sont le fruit d’une politique déjà ancienne. Celle qui est conduite aujourd’hui se fonde sur des principes opposés aux besoins de la recherche. Le gouvernement est en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis, la gauche doit reconstruire. Le plus vite sera le mieux, car les dégâts sont rapides”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.