Pakistan : l’ONU va fournir de l’eau potable pour 6 millions de personnes

Les agences des Nations Unies déployaient lundi tous leurs efforts pour accélérer la distribution de l’aide aux sinistrés des inondations sans précédent qui frappent le Pakistan depuis plus de deux semaines, au lendemain d’une visite du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, au cours de laquelle il a appelé la communauté internationale à se mobiliser.

« Plus d’un Pakistanais sur dix a été directement ou indirectement affecté par les inondations et un cinquième du pays a été ravagé. Des milliers de villages ont été littéralement emportés par les eaux », a souligné lors de sa visite Ban Ki-moon, qui a survolé les zones sinistrées par hélicoptère.

de l’eau potable pour au moins 6 millions de personnes

« Les populations ont besoin d’aide alimentaire, d’abris d’urgence, de médicaments et d’eau potable. Nous sommes extrêmement préoccupés par la propagation de la diarrhée et d’autres maladies qui se transmettent par l’eau. Les Nations Unies vont fournir de l’eau potable pour au moins 6 millions de personnes. Nous prévoyons une aide alimentaire pour le même nombre de personnes », a-t-il précisé.
Les dernières estimations de l’ONU font état de 1.200 morts et de plus de 2 millions de sans abris. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), presque 20 millions de personnes sont désormais directement ou indirectement affectées par les inondations dues aux pluies torrentielles de la saison de la mousson.

Ban Ki-moon a également visité un camp de déplacés dans la zone de Multan située à l’est du pays dans la province du Punjab. Il était accompagné par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires humanitaires, John Holmes.
Les crues des rivières et les pluies violentes ont provoqué des dégâts sans précédent, détruisant les infrastructures, les maisons et les récoltes dans tout le pays, notamment dans la région du nord-ouest du Pakistan, au Khyber Pakhunkhwa.

« Ces inondations sans précédent nécessitent une assistance sans précédent. Cette vague d’inondations doit être combattue par une vague de soutien mondial », a plaidé le Secrétaire général.

Il a également annoncé que le Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires de l’ONU (CERF) donnerait 10 millions de dollars supplémentaires qui viennent s;ajouter au 16,3 millions de dollars débloqués au lendemain de la catastrophe.

La semaine dernière l’;ONU a lancé un appel de fonds de 460 millions de dollars afin d’assurer le déploiement de l’aide humanitaire d’urgence. Ce weekend, OCHA a indiqué que 27% de l’appel, soit 125 millions de dollars, avaient déjà été récoltés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.