Affaire Woerth-Bettencourt : derniers rebondissements

La chaleur estivale et les départs en vacances n’ont pas freiné les enquêtes sur ce qui est devenu une affaire d’Etat évoquée à la fois et publiquement par le Président de la République, les parlementaires, et les Unes de la presse française et internationale. L’affaire, complexe

Les soupçons de fraude fiscale
Selon la presse, les gardes à vue de Patrice de Maistre, gestionnaire de fortune de Mme Bettencourt, celle de son ancien avocat fiscaliste, de l’artiste François-Marie Banier et du gérant de l’île d’Arros, aux Seychelles, Carlos Vejarano, ont été prolongées.

Les retraits et soupçons de don d’argent à des intermédiaires politiques
Selon le journal Marianne, l’ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, aurait effectué un retrait en espèces de 100 000 euros en décembre 2006, soit quelques mois avant la présidentielle de 2007. Par ailleurs et toujours selon les journaux, plusieurs membres du personnel de Liliane Bettencourt auraient confirmé les pratiques.

La personnalité d’Eric Woerth
Au coeur de l’affaire d’Etat : le ministre des affaires sociales, ancien ministre du budget, ancien trésorier de l’UMP devrait être entendu par les magistrats dixit le Canard Enchaîné. Idem pour son épouse, employée par la société chargée de gérér une partie des actifs de Liliane Bettencourt.

Vidéo BFM 17 juin 2010 “La milliardaire a été enregistrée à son insu par son maître d’hôtel. Les cassettes montrent la fragilité psychologique de Lilianne Bettencourt mais surtout l’implication de l’Elysée dans le litige qui l’oppose à sa fille.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.