L’Espagne bat l’Allemagne et jouera sa 1ere finale de Coupe du Monde

carlespuyolL’équipe d’Espagne a retrouvé son plus haut niveau de jeu pour se qualifier pour sa première finale de coupe du Monde de Football. Jeudi soir face à une équipe d’Allemagne, impressionnante depuis le début du tournoi, les co équipiers de Villa et Inesta ont subtilisé le ballon pour finalement l’emporter par 1 but à 0. 1 but mérité au vu de l’ensemble du match. Un but de l’emblématique défenseur du FC Barcelone et de la Roja Carles Puyol marqué de la tête en milieu de seconde période.

Avec cette victoire, les Espagnols gagnent un précieux ticket et rencontreront dimanche les Pays Bas pour disputer le titre de champion du monde 2010 de Football.

Une grande première pour les espagnols qui tenteront, après leur victoire en Championnat d’Europe de réaliser le doublé et remporter leur première coupe du Monde. Les hollandais, deux fois finalistes, en 1974 et 1978 joueront eux aussi pour un premier titre de champion du monde. Bref il devrait y avoir du beau jeu entre deux équipes solides et offensives, pour le dernier match de la première coupe du monde sur le continent africain.

Jeudi soir, au lendemain de la victoire des Pays Bas sur l’Uruguay, l’entraîneur espagnol avait quelque peu remanié son équipe. Avec une demi surprise : Fernando Torres sur le banc remplacé par Pedro. Conséquence ou non, les espagnols, parfois balbutiants dans le tournoi parfois inspirés, se sont, face à l’Allemagne emparés du ballon pour faire déjouer la sélection allemande. Une tactique un temps stérile, puisque les attaquants espagnols, David Villa en tête ne réussissent pas à transpercer un rideau défensif allemand particulièrement bien organisé. En contre, les allemands, habituès des demis et finales de coupe du Monde, ne parviennent pas non plus à inquiéter véritablement Casillas le portier espagnol. Peut être l’absence de l’attaquant Muller, suspendu pour ce match ?

Le fait est que le but libérateur pour les espagnols ne viendra pas d’une action collective -phase de jeu où les espagnols excellent- mais sur un coup de pied arrêté. A ce jeu là sur un corner, bien tiré, Carles Puyol, joueur emblématique s’il en est, s’élève au dessus de tout le monde et, à bout portant propulse de la tête la balle au fond des filets. Libération pour tout un peuple liguées derrière son équipe ! Les espagnols auraient même pu doubler voire tripler la mise si les attaquants espagnols, fébriles, n’avaient vendangé deux actions en fin de rencontre.

Score final 1 à 0 et la fête dans toute l’Espagne minée par la crise économique et le chômage de masse mais, fière de sa réussite sportive.

ci dessous le but de Carles Puyol

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.