Cancellara reprend le maillot jaune sur les pavés

Une étape piège et des dégâts à l’arrivée. Le retour de la grande boucle en France a réservé de nombreuses surprises. Les pavés du nord, habituellement empruntés par les coureurs du Paris-Roubaix a même été fatale à l’un des favoris du tour : le luxembourgeois Frank Schleck a en effet abandonné au bout de 3 jours de course.

Vainqueur la veille et maillot jaune avec quelques 3 minutes d’avance, le français Sylvain Chavanel a lui aussi fait les frais d’une étape sur les routes de l’enfer du nord.

La course : Arrivé sur les pavés, le peloton a changé de physionomie. La portion de pavé de quelques 13 kilomètres a provoqué chutes et crevaisons en série. Chavanel et Frank Schleck sont tombés dans la dernière partie de l’étape. Sylvain Chavanel a ensuite crevé à plusieurs reprises et n’a pas pu combler son retard. Thor Hushovd échappé aux côtés de Cadel Evans, Andy Schleck, Fabian Cancellara remporte logiquement l’étape. Contador perd 1 minute 15 secondes. Lance Armstrong est arrivé lui avec 2 minutes de retard. Andy Schleck a donc réalisé la bonne opération du jour bien aidé par son équipiers Cancellara, grand spécialiste du pavé et double vainqueur de Paris-Roubaix en 2006 et 2010.

Mercredi, les coureurs parcourent 153 kilomètres entre Cambrai et Reims. Une étape annoncée comme nerveuse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.