Journée mondiale des coopératives

À l’occasion de la journée mondiale des coopératives, célébrée tous les premiers samedi de juillet depuis 1992, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, a rappelé qu’avec « leur éthique égalitaire, leurs décisions collectives, leurs propriétés communes et leur objectifs dépassant un simple but lucratif, les coopératives élargissent les perspectives économiques et sociales offertes aux femmes dans le monde entier ».

Détenues et régies en commun, les entreprises coopératives privilégient l’entraide, la responsabilisation, l’égalité, l’équité et la solidarité. Leurs activités se concentrent sur leurs membres et leur permet de réaliser leurs aspirations économiques, sociales et culturelles.

Pour cette 18ème journée mondiale des coopératives, le thème choisi est « L’entreprise coopérative autonomise les femmes ».

Dans le monde entier, des femmes choisissent en effet les coopératives pour satisfaire à leurs besoins. En mettant en commun leurs capitaux, elles organisent leur travail d’une manière flexible et exercent des activités génératrices de revenus, en participant toutes aux prises de décisions.

Du Burkina Faso à l’Inde, du Japon au Honduras et aux Etats Unis, les femmes partagent des expériences semblables leurs coopératives leur permettent de renforcer leur rôle et position sociale, d’assumer des responsabilités professionnelles, de valoriser leurs compétences, de renforcer les liens communautaires et d’améliorer leurs moyens de subsistance en tirant un revenu de leur travail.

« Alors que l’économie mondiale continue de subir des épreuves difficiles, estime Ban Ki moon, les coopératives offrent des services essentiels aux femmes, en particulier celles qui vivent dans des communautés vulnérables, qui ne bénéficient ni des services publics des Etats, ni des interventions du secteur privé ».

Pour le Secrétaire général de l’ONU, « devenir membre d’une coopérative, c’est pour une femme se doter d’une stratégie d’indépendance, produire son propre revenu et constituer son propre patrimoine. C’est aussi apprendre à surmonter les préjugés et les partis pris les plus enracinés. C’est enfin jouer un rôle important dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement ».

Parmi les huit Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), définis en 2000 par les Etats membres de l’ONU, et qui doivent être atteints en 2015, figurent l’éradication de la pauvreté et la promotion de l’égalité des sexes, auxquelles les coopératives participent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.