Explosion d’un camion citerne en RD du Congo : 220 morts

La Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MOUSCO) a déployé ses équipes et son personnel pour porter secours aux victimes de l’explosion d’un camion-citerne dans la localité de Sauge, dans le Sud Kivu, à l’est du pays.

Vendredi soir, un camion-citerne transportant de l’essence de Bukavu, à Uvira, s’est renversé en passant le village de Sauge. Selon Radio Okapi qui cite des sources provinciales, l’incendie a fait 220 morts et plus de 150 blessés. Des dizaines de maisons auraient également été détruites par l’incendie qui a suivi l’accident.

La MONUSCO a envoyé un hélicoptère et des ambulances pour évacuer les blessées vers les hôpitaux les plus proches et prendra en charge les brûlés les plus graves dans son hôpital de Bukavu.

« Nous sommes en contact avec les autorités congolaises et les équipes de l’ONU sur place pour cordonner l’assistance aux victimes », a indiqué la Représentante spéciale adjointe de l’ONU et Adjointe au Chef de la MONUSCO, Leila Zerrougui.

« C’est une véritable tragédie, nous redoublons d’efforts et faisons tout ce qui est possible pour aider les autorités et les victimes”, a-t-elle ajouté, avant de présenter ses condoléances aux proches des victimes, au gouvernement congolais et à la population du Sud Kivu.

Selon la presse, qui cite le gouverneur de la province du Sud-Kivu, le lourd bilan de cet accident s’explique en partie par le fait que l’explosion s’est produite alors que les habitants étaient regroupés dans les maisons avoisinantes pour regarder le match de la Coupe du monde de football opposant le Ghana à l’Uruguay. Parmi les victimes également, des habitants qui ont tenté de recueillir l’essence qui s’écoulait du camion-citerne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.