Liliane Bettancourt a tenté une explication

En pleine tempête médiatique et politique, la femme la plus riche de France et héritière de l’empire Loréal, Liliane Bettancourt était l’invité de TF1. Une interview réalisée dans la semaine et diffusée, longuement, au journal de 20h de la télévision Bouygues, vendredi. Dans cet exercice de style, unique dans les annales de la télévision et du grand capital français, Liliane Bettancourt a évoqué à la fois le procès qui l’oppose à sa fille et l’affaire Woerth.

Dans un numéro de charme, probablement préparé par les conseillers en communication de Liliane Bettecourt, cette dernière a eu quelques bons moments sans pour autant apporter d’explications supplémentaires sur ce qui est désormais une affaire d’Etat : la collusion entre l’ancien ministre du budget et actuel ministre des affaires sociales -et toujours trésorier de l’UMP- Eric Woerth et l’une des plus grande fortune d’Europe.

Entre 2001 et 2009, Liliane Bettencourt a donné près d’un milliard d’euros à son ami le photographe François-Marie Banier. L’importance de ces dons a conduit sa fille, Françoise Bettencourt-Meyers, à réclamer une enquête judiciaire le 19 décembre 2007 en évoquant le soupçon d’un « abus de faiblesse ».

L’enquête préliminaire est classée sans suite par le procureur de Nanterre Philippe Courroye en septembre 2009. Des enregistrements pirates réalisés par son ex-majordome et remis par Françoise Bettencourt à la brigade financière révèlent que Liliane Bettencourt aurait financé l’UMP ainsi que diverses personnalités de droite (Valérie Pécresse et Éric Woerth).

Accusée d’évasion fiscale après la divulgation des enregistrements de son maître d’hôtel, Liliane Bettencourt indique le 21 juin 2010, dans un communiqué, que l’ensemble de ses avoirs détenus en Suisse (plusieurs dizaines de millions d’euros sur des comptes bancaires) sera prochainement régularisé. Elle ajoute qu’en tant que première contribuable privée française, elle a déjà versé plusieurs centaines de millions d’euros au fisc ces dernières années. La presse a cependant révélé cette semaine que Liliane Bettancourt, avait reçu en 2008, une somme de 30 millions d’Euros de la part de l’Etat au titre du bouclier fiscal. Confusion des genres, l’épouse d’Eric Woerth travaillait alors pour la société chargée de gérer les actifs de Bettencourt.

Le fisc a décidé, le 28 juin 2010, de passer au crible toutes les possessions immobilières de Mme Bettencourt.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.