Des jeunes israëliens et palestiniens réunis pour un séminaire de paix

vacances54 jeunes provenant de régions en situation de conflit et de post-conflit, notamment originaires d’Israël et des territoires placés sous l’Autorité palestinienne, d’Arménie et d’Azerbaïdjan, ou encore des communautés serbe et albanaise du Kosovo, participeront à un séminaire d’une semaine pour promouvoir le dialogue et renforcer la compréhension mutuelle.

établir une confiance réciproque

Le programme de ce 7ème Camp de jeunes pour la paix du Conseil de l’Europe permettra aux participants de traiter des conflits et de la haine entre ces communautés, au moyen d’échanges en face-à-face : une série d’exercices pratiques destinés à établir une confiance réciproque et dissiper les préjugés et les stéréotypes est prévue.

Le parc d’attractions Europa Park accueillera cet événement unique pour la septième année consécutive, offrant à de jeunes leaders et activistes la chance de travailler dans une atmosphère différente de celle de la méfiance inter-communautaire, de la haine et du conflit.

Le séminaire donne l’occasion à ces jeunes leaders, appartenant à des communautés antagonistes, de raconter leurs histoires dans un environnement sûr et de construire des réseaux et des partenariats inter-communautaires.

Le responsable du séminaire, Michael Raphael, formateur à l’interculturel, dirigera les séances de construction d’équipe avec la perspective plurielle de six communautés différentes, partageant des activités culturelles et narratives, et apprenant de leurs situations respectives.

Informations générales : Le camp de jeunes pour la paix, organisé depuis 2004, est l’un des projets pour la jeunesse les plus audacieux et innovateurs que le Conseil de l’Europe ait créés. L’événement phare annuel est une contribution au développement démocratique dans les régions en situation de conflit ou post-conflit ayant besoin de soutien. En familiarisant les jeunes avec des approches d’éducation réciproque non-formelles, en faveur de la démocratie et des droits de l’homme, les participants se retrouveront pour la première fois de leur vie avec des collègues provenant de communautés divisées sur une scène paisible, protégée, mais néanmoins ouverte, à Europa Park.

photo (c) the saints – fotolia.com – toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.