700 millions d’euros pour rénover les ghettos toulousains

bagatelleVendredi 25 juin, Pierre Cohen a signé les avenants aux conventions de rénovation urbaine des quartiers Bagatelle/La Faourette et Empalot passées avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (Anru) en présence de Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville.

L’Anru a approuvé l’ambitieux projet de réhabilitation des quartiers Bagatelle / La Faourette et Empalot en décidant de consacrer 147,8 millions d’euros pour le GPV toulousain sur un budget total de près de 700 millions d’euros. Pour la mairie “cette décision souligne la démarche volontariste des élus toulousains qui s’étaient engagés en 2008 à redéfinir le Grand Projet de Ville pour l’animer d’un nouveau souffle et redonner la parole aux habitants de quartiers bien trop souvent stigmatisés“.

La signature de cette convention légitime les nouvelles orientations voulues par notre équipe municipale. Je m’en félicite d’autant plus que je suis, depuis toujours, fortement attaché à la politique de la ville. Si nous avons réussi à relancer le GPV, c’est par un formidable travail de partenariat auquel je souhaite également associer les habitants. Citoyens et associations de quartier ont répondu présents lors de toutes les réunions de concertation, ils ont été de réelles forces de proposition. ” a rappelé Pierre Cohen

Photo le quartier Bagatelle sur Google Maps

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.