L’équipe de France de Football ? Quelle farce !

Ce n’est ni un rêve ni un cauchemar. C’est la triste réalité de l’équipe de France de football. Miroir de la société française et reflet international de l’hexagone. La France, vice championne du monde en titre, et sèchement défaite par le Mexique n’a plus qu’une faible chance de se qualifier pour le tour suivant de la compétition. Dans une ambiance délétère le groupe France implose ce qui laisse présager une élimination précoce de la compétition. Mauvais sur un plan sportif, les joueurs de l’équipe de France ont cependant trouver un moyen de se faire remarquer par leur comportement quelque peu déplacé. Pour ne pas dire plus … retour sur un fiasco signé de jeunes adultes millionnaires déconnectés de la réalité :

Chronologie :

LA MAIN DE THIERRY HENRY
Qualification in extremis avec une main de Thierry Henry sur la passe décisive qui amène le but de la qualification face à l’Irlande. Cette campagne de qualification poussive intervient après un championnat d’Europe où les joueurs français ont été éliminés dès le 1er tour. Ambiance.

DEFAITE FACE A LA CHINE
Les matchs préparatoires de l’équipe de France se soldent par un triste bilan, prémonitoire. Une victoire face au Costa Rica 2 à 1 et du beau jeu. Un match nul poussif contre la Tunisie et une défaite affligeante contre une grande nation de la planète foot : la Chine. La Coupe du Monde est cependant attendue avec impatience, les matchs amicaux n’ayant rien à voir avec des matchs amicaux !

COUPE DU MONDE FRANCE-URUGUAY
Mais ils sont où ? ; mais ils sont où ? Mais ils sont où les bleu blanc rouge … Match pitoyable avec des joueurs fantôme sur la pelouse, résultat à la hauteur de la prestation : nul !

COUPE DU MONDE FRANCE-MEXIQUE
Le détonateur. Face aux “stars” des clubs européens, les jeunes mexicains donnent une leçon de football aux joueurs de Domenech. Envie, réalisme, efficacité, volonté : le Mexique s’impose, logiquement par 2 buts à 0. La défense française a craqué, son attaque fut, une nouvelle fois inexistante.

L’EQUIPE FAIT SA UNE SUR L’INSULTE D’ANELKA
Surprise le surlendemain : le grand public apprend à la Une du quotidien sportif, qu’une altercation a opposé l’attaquant Nicolas Anelka au sélectionneur Raymond Domenech à la mi temps du match. Dans les vestiaires, l’attaquant, particulièrement mauvais en première mi temps de France Mexique, est recadré par l’entraîneur. Le joueur de Chelsea, si brillant en club, insulte l’entraîneur !

EXCLUSION D’ANELKA
Double peine pour la star déchue. Remplacé sur le terrain, Nicolas Anelka est exclu du groupe France par la fédération française de football. Une décision, unanimement saluée, à l’exception des joueurs !

EVRA ET L’ELIMINATION DU TRAITRE
Conférence de presse conjointe du président de la fédération et du capitaine des bleus Patrice Evra. Ce dernier, défenseur du club de Manchester aura des mots qui resteront dans les annales “le problème ce n’est pas Anelka, le problème c’est le traitre dans l’équipe de France, un traitre qu’il faut éliminer” ! On croit rêver ! Un summum ? Pas encore !

CONFLIT ET GRÈVE DE L’ENTRAINEMENT
A deux jours d’un match capital, les français sont à l’entraînement. Ils signet des autographes. Une première dispute intervient entre le capitaine des bleus et le préparateur physique rapidement éteinte par le sélectionneur. Mais ce n’est que le début d’un feu d’artifice ! Les joueurs refusent alors de participer à l’entraînement “par solidarité avec Nuicolas Anelka”. Quelle blague ! Démission immédiate du directeur FFF de l’équipe. En conférence de presse Domenech lit une lettre signée de tous les joueurs pour expliquer leur position particulièrement immorale : grève de soutien à Nicolas Anelka !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.