La retraite à 62 ans : ça coince

woerth fillon lagarde juin 2010Le pré projet de loi de réforme des retraites a été officiellement remis ce matin aux syndicats et organisations patronales. Préparé par Eric Woerth, François Fillon et Nicolas Sarkozy, le document prévoit un allongement progressif de la durée de cotisation. La barre symbolique des 60 ans, passerait désormais à 62 ans. Autres points de désaccord : la hausse des cotisations pour les fonctionnaires et l’alignement public privé, la prise en compte de la pénibilité pour partir plus tôt à la retraite serait déterminé au cas pas cas.

A la mi journée, la CGT a demandé au gouvernement de “re écrire son texte”. Pour Force Ouvrière, Jean Claude Mailly a demandé le retrait d’un projet “injuste socialement et inefficace économiquement”. Au vu des précédentes prises de position, la CFDT, SUD et l’UNSA devraient être sur la même longueur d’onde. Une journée de mobilisation, probablement unitaire, dixit Mailly, aura lieu le jeudi jeudi 24 juin.
A noter que les deux leaders syndicaux François Chérèque CFDT et Bernard Thibault CGT sont mercredi le plateau du journal de 20 heures de France 2 pour critiquer le projet gouvernemental

Côté politique, la Gauche dresse les boucliers. Le porte parole du parti socialiste Benoit Hamon invité de France 3 à la mi journée a plaidé pour “faire reculer le gouvernement par la mobilisation” et jugé que la reforme présentée par Woerth était principalement supportée par les salariés.

Ancien premier secrétaire et candidat déclaré à l’élection présidentielle le socialiste François Hollande a jugé la réforme “injuste” car elle consiste “à faire payer les pauvres et ceux qui ont commencé à travailler tôt”.

Si la position du Nouveau Centre ou du Modem n’est pas encore connue, le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, s’est lui réjouit “d’une grande réforme”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.